Angela Vella, chercheuse au Groupe de Physique des Matériaux, reçoit la médaille de bronze du CNRS

Recherche


Maître de conférences au Groupe de Physique des Matériaux, Angela Vella est lauréate de la Médaille de bronze de l’Institut de Physique du CNRS.
Lundi 14 décembre 2015 au Madrillet, elle a reçu sa distinction par Niels KELLER, directeur adjoint scientifique de l'Institut de Physique du CNRS, et Vincent GOUJON, délégué régional du CNRS pour la Normandie.

Cette distinction récompense le premier travail d'un chercheur, qui fait de lui un spécialiste prometteur dans son domaine. Décernée tous les ans à une quarantaine de lauréats, toutes disciplines du CNRS confondues, elle représente un encouragement à poursuivre des recherches bien engagées et déjà fécondes.

Angela Vella est spécialiste de la physique de l'interaction laser-matière et de la Sonde Atomique Tomographique, une des rares techniques au monde capable de faire des analyses quantitatives à l’échelle atomique et en 3 dimensions, sur des matériaux aussi variés que les métaux et alliages, les semi-conducteurs, les oxydes, les céramiques… Titulaire d’un diplôme de docteur obtenu en 2002 à l’université de Naples Federico II, elle travaille comme Maître de conférences au sein du Groupe de Physique des Matériaux (GPM) depuis 2005, enseigne à l’UFR des Sciences et Techniques, et est habilitée à diriger des recherches depuis 2012.

Elle a participé à des travaux pionniers sur la sonde atomique tomographique laser, afin de l’ouvrir aux matériaux mauvais conducteurs de l’électricité comme les semi-conducteurs ou isolants à l’échelle atomique. En établissant des modèles théoriques, Angela Vella a joué un rôle décisif dans l’ouverture de cet instrument en nanosciences, apportant ainsi des arguments supplémentaires à sa commercialisation par l’entreprise française CAMECA. Elle œuvre aujourd’hui, avec les collègues de l’équipe d’Instrumentation Scientifique du GPM, pour le développement de nouveaux modes d’analyses, dont l’objectif est de répondre aux questions sur les propriétés optiques et électroniques des matériaux nanostructurés.


De g. à d. : Chritian GOÛT, directeur de la Recherche et Valorisation de l'INSA de Rouen, Niels KELLER, directeur adjoint scientififique de l'Institut de Physique du CNRS, Angela VELLA, Vincent GOUJON, délégué régional du CNRS, Laurent YON, Vice-Président de l'Université, Philippe PAREIGE, directeur du laboratoire GPM.

Le Groupe de Physique des Matériaux (GPM)

Situé au technopôle du Madrillet, le GPM est une Unité Mixte de Recherche (UMR) entre le CNRS, l’université de Rouen et l’INSA de Rouen. Dirigé par le Professeur Philippe Pareige, ce laboratoire regroupe 130 personnes (55 chercheurs et enseignants-chercheurs, 20 Ingénieurs, Techniciens et Administratifs, 40 doctorants et 15 post-doctorants, chercheurs invités et stagiaires de Licences / Masters). Il est reconnu au niveau international pour ses travaux selon trois axes thématiques :

Les recherches du laboratoire sont faites en fort partenariat avec d’autres laboratoires académiques ou centres de R&D industriels, nationaux ou internationaux.

http://gpm.labos.univ-rouen.fr


Type
Actu Etudiants, Actu Personnel, Actu recherche, Une du site

fichiers en téléchargement