Nouveaux statuts de l’université : affirmer le lien formation-
recherche-innovation


Vendredi 20 janvier 2017, le Conseil d’Administration de l’Université de Rouen Normandie a voté la révision des statuts de l’établissement, dans un contexte universitaire en profonde mutation et d’échéances déterminantes, à l’image du contrat de site 2017-2021. La nouvelle organisation a ainsi pour objectif de mettre en place une gouvernance entièrement repensée, favorisant le lien formation-recherche-innovation, pour un positionnement fort à l’échelle normande, mais aussi au plan national et international.

 
 
Une approche innovante transversale par champ thématique
L’adoption des nouveaux statuts de l’université (33 voix pour et 1 abstention) voit notamment la révision de l’organisation de l’équipe des vice-présidents et de leurs missions. Ainsi, cette nouvelle organisation souhaitée par le Président de l’université, Joël Alexandre, et son équipe, contribue à la mise en place d’une approche transversale innovante en matière de formation, de recherche et d’innovation, dans un ou plusieurs champs thématiques donnés. Ainsi, l’équipe est constituée de :
Les champs thématiques de formation et de recherche correspondent aux écoles doctorales normandes : Histoire, Mémoire, Patrimoine, Langage (HMPL) ; Homme, Sociétés, Risques, Territoire (HSRT) ; Droit ; Économie-Gestion ; Biologie Intégrative, Santé, Environnement (BISE) ; Chimie ; Physique, Sciences de l’Ingénieur, Matériaux, Énergie (PSIME) ; Mathématiques, Information, Ingénierie des Systèmes (MIIS).
La nouvelle offre de formation de l’établissement (2017-2021), approuvée par le CNESER à l’unanimité le 18 janvier dernier, est elle aussi structurée selon ces champs thématiques.

Pilotage stratégique à l’international
À travers la révision de ses statuts, l’Université affirme également sa volonté de mettre en œuvre un pilotage stratégique à l’international, au cœur des instances de décision. Dans ce cadre, une réflexion est actuellement menée afin de créer une commission relations internationales, issue du Conseil d’Administration avec des élus du Conseil Académique. Dans cette même optique, il est à noter que le Service des relations internationales s’intitule désormais la Direction des relations internationales et de la coopération (DRIC).

Nouvelles commissions
Par ailleurs, la révision des statuts induit d’autres modifications, dans le cadre d’un pilotage pluriannuel :
Type
Une du site, mobile, Carrousel

fichiers en téléchargement