UTLC - Jeanne d'Arc et Charles VII (février - juillet 1429) : une rencontre, un pari - 18/01/18

à 18 h 30.

Par Xavier Hélary - Enseignant-chercheur à l’Université Jean-Moulin Lyon III.
Animée par Elisabeth Lalou - Enseignante-chercheuse à l’Université de Rouen Normandie, Laboratoire GRHis.

 
 
À partir de son arrivée à Chinon à la fin du mois de février 1429 et le sacre de Charles VII à Reims le 17 juillet suivant, Jeanne d’Arc est au premier plan, non seulement parce qu’elle se place entièrement dans l’action, mais encore parce qu’une intense entreprise de propagande met délibérément l’accent sur sa personne. Les victoires de la Pucelle sont abondamment diffusées auprès des partisans de Charles VII comme dans les cours d’Europe, notamment à la Curie et dans l’entourage de l’empereur Sigismond de Luxembourg. L’insistance de la propagande française sur Jeanne d’Arc a pour corollaire l’effacement de Charles VII. Absent des champs de bataille, le roi se refuse à entrer dans Orléans et se montre timoré dans la poursuite des opérations, pour revenir en pleine lumière après le sacre. C’est ce double mouvement d’exaltation de la Pucelle et d’éclipse de Charles VII qu’il s’agit d’exposer ici.


Conférence organisée en partenariat avec l'Historial Jeanne d'Arc.


Vidéo de la conférence :


Type
Actu des B.U., Actu Etudiants, Actu Personnel, Culture - Conférence grand public (UTLC)
Lieu(x)
Historial Jeanne d’Arc - 7, rue Saint-Romain à Rouen.